Séjours culturels et cultuels à l'ethic etapes dijon

Accueil > Séjourner > Séjours culturels et cultuels à l'ethic etapes dijon
 

 

 

Depuis sa création en 1967 Ethic Etapes Dijon est dévenu une référence en Bourgogne pour ce qui concerne l'accueil de manifestations regroupant des effectifs importants.

 

Qu'il s'agisse de groupes culturels ( chorales, musiciens, etc ) ou cultuels ( églises évangéliques, regroupements nationaux d'associations chrétiennes, musulmanes, boudhistes, juives, etc) notre association s'efforce de toujours être au service de ceux et celles qui ont en charge l'organisation d'un événement aussi important.

 

Nos principaux atouts sont notamment :

 

 > Une relation personnalisée et suivie avec les responsables en charge de l'organisation du séjour.
> Une trés grande adaptation de l'ensemble de nos équipes au service de la réussite de vos événements. 

> La présence 24h/24 de notre équipe.

> Des références toutes positives auprès d'organisations nationales.

> De grands espaces communs  composés de 8 salles de réunion dont une plénière de 220 places, d'un vaste hall d'accueil, d'un patio central, d'un bar ambiance aménageable en discothèque.

 

 

 

 

Pour les groupes qui le souhaitent, l'église Sainte Bernadette située à 400 m de l'Ethic Etapes Dijon dispose d'une capacité permettant d'accueillir des groupes en séjour à Dijon.

 


La vaste nef donne une parfaite visibilité de l’autel aux plus de 400 personnes qui peuvent prendre place dans l’église.
La sobriété de la construction laisse toute l
eur place aux lieux essentiels de la célébration: autel, siège de présidence et nef

 

 

L'église Sainte Bernadette de Dijon a été construite de 1962 à 1964, pour répondre aux besoins spirituels d'une population en pleine croissance. Au coeur de ce nouveau quartier des résilles, les pavillons côtoient les grands ensembles, ujourd'hui en partie détruits . Les récentes opérations de éhabilitation ont modifié l'urbanisme initial.


Dès l'origine, Sainte Bernadette est une église populaire : le inancement a été assuré par les chrétiens du quartier, gens souvent modestes associés au sein des Compagnons Bâtisseurs ; une chapelle provisoire est bâtie en 1956 par des bénévoles ; la cité paroissiale, volontairement construite avant l'église, est inaugurée en 1958 ; le cahier des charges
destiné aux architectes est élaboré par un groupe de prêtres et de laïcs, animé par le curé de la paroisse : le chanoine
VINCENEUX.

 

UNE ARCHITECTURE INSPIREE DU RENOUVEAU LITURGIQUE DES ANNEES SOIXANTE
Sainte Bernadette est une des premières églises construites en application des principes du Concile Vatican II (1962-1965) qui recommande l'ouverture de l'église sur le quartier et sur le monde.
L'architecte, Joseph BELMONT, a notamment travaillé avec Jean PROUVE et réalisé de nombreuses oeuvres en France et
à l'étranger : ambassades, lycées, écoles, hôpitaux et églises (le Sacré Coeur à Mazamet). Il traduit dans l'architecture de
Sainte Bernadette le renversement de perspectives auquel aboutit la réflexion du Concile et propose une construction
témoignant de la révolution du XXème siècle dans l'art. Il dira: « L'église la plus audacieuse que j'aie construite est à Dijon ».

 

DESCRIPTION INTERIEURE


L'architecture intérieure est porteuse de nombreux symboles : les toits incurvés des bas-cotés habillés de bois retombent doucement tels les voiles de la tente, conduisant du clair obscur des entrées vers la lumière de la nef ; les douze piliers d'acier qui soutiennent l'édifice supportent la charpente métallique, habillée à l'intérieur d'un plafond de bois (habillage extérieur en aluminium) ; les parties hautes du bâtiment, constituées par un mur rideau dont la paroi intérieure en polychlorure de vinyle parait entièrement translucide, donnent à Sainte Bernadette son architecture de lumière. 

 

La nef
La vaste nef, « tente » où se rassemble le peuple, soutenue par les 12 piliers symbolisant les 12 apôtres, donne une parfaite visibilité de l’autel aux 1200 personnes qui peuvent prendre place dans l’église. La sobriété de la construction laisse toute leur place aux lieux essentiels de la célébration: autel, ambon pour la lecture de la Parole, siège de présidence et nef

 

L’église inférieure permet de rassembler 800 personnes. Elle est éclairée par la lumière du jour grâce à de grandes baies vitrées. Elle est constituée d’une série de planchers champignons en béton armé brut de décoffrage.

 

DESCRIPTION EXTERIEURE
Avec son architecture inhabituelle, l'église s'intègre admirablement au quartier
Parvis : L'ouverture au monde est signifiée par trois aspects : des matériaux contemporains (béton, verre, acier) comme pour la construction des grands immeubles, de grandes baies vitrées et «un chemin de verre» qui fait tout le tour de la partie supérieure des murs, un préau qui remplit une fonction pratique d'accueil et représente symboliquement un «cloître
inversé», non plus refermé sur l'intérieur, mais ouvert sur l'extérieur.
Cette construction illustre deux symboles bibliques: la tente, qui évoque la présence de Dieu au milieu de son peuple et la
Jérusalem Céleste, cité idéale évoquée par les panneaux d'aluminium en pointe de diamant des brise-soleil, qui rappellent l'éclat des pierres précieuses.


Coté Crypte :
Dominant l'entrée de la crypte, la galerie forme balcon et un escalier extérieur de béton relie église supérieure et église
inférieure.


Campanile :
Le clocher indépendant de l'église est constitué par une haute flèche en aluminium soudée, posée sur un soubassement
maçonné. Un campanile en bois et en cuivre relie ces deux mléments et abrite les cloches.